A La Libreria. Présentation de Mimì Capatosta: Mimmo Lucano e il modello Riace

Lundi 4 février 2019 à 19h, l’équipe de La Libreria vous invite à une rencontre avec la journaliste Tiziana Barillà, qui nous offre dans son livre, à travers des rencontres, des voyages et le partage d’une appartenance territoriale et idéologique, un portrait approfondi de Mimmo Lucano (Mimmì), maire (interdit de séjour) de Riace en Calabre. Capatosta pourrait se traduire par homme coriace, tenace, déterminé, tête de lard…

UN LIVRE DE TIZIANA BARILLÀ

Altritaliani La Libreria Paris

MIMÌ CAPATOSTA

Mimmo Lucano e il modello Riace

Fandango Edizioni

En collaboration avec l’association « Circolo Carlo Giuliani di Parigi »

La Libreria et l’association « Circolo Carlo Giuliani » de Paris vous convient à cette rencontre avec Tiziana Barillà pour parler d’un homme extraordinaire, homme qui aurait pourtant certainement préféré poursuivre son action, sans attirer l’attention.

Au printemps 2016, la prestigieuse revue américaine Fortune publie sa liste annuelle de 50 leaders mondiaux de l’année, les femmes et les hommes les plus influents de la planète. Dans cette liste, avec le Pape François, Angela Merkel, Aung San Suu Kyi et Bono Vox, à la quarantième place, son nom est là, Mimmo Lucano, le maire d’une toute petite commune de Calabre de 2000 âmes, Riace.

Il est le seul italien de cette liste. Les Etats-Unis portent l’Italie à prendre conscience d’un fait : à l’extrême sud de la péninsule, au pied de l’Aspromonte, en pleine Locride, il se pourrait bien qu’on trouve le meilleur maire du monde. Lui appelle cela « l’utopie de la normalité » et elle prend naissance en 1998 avec le premier débarquement de réfugiés kurdes à Riace. Depuis, la petite ville a accueilli plus de 6000 immigrés qui ont repeuplé la commune. Un quart des habitants est né hors de Calabre : ils arrivent d’Afghanistan, du Sénégal, du Mali, ont risqué leur vie en traversant la Méditerranée et ont trouvé un toit à Riace. Certains servent d’interprètes, d’autres s’occupent des jardins du centre-ville, du tri différencié des ordures ménagères avec un chariot tiré par un âne et d’autres encore nettoient les plages. Le modèle s’est exporté dans d’autres communes de la Locride; dans un moment historique où des murs se bâtissent et où les frontières se renforcent, Riace est non seulement un signe et un espoir en un futur meilleur mais une réelle alternative économique.

A travers des rencontres, des voyages et le partage d’une appartenance territoriale et idéologique, Tiziana Barillà, journaliste, nous livre un portrait approfondi de ce formidable maire qui se raconte en toute liberté.

Chemin faisant, Mimmo Lucano ne s’est pas fait que des amis… il a été arrêté en octobre dernier, accusé d’aide à l’immigration clandestine, et placé aux arrêts domiciliaires. Aujourd’hui toujours maire, il est interdit de séjour à Riace.

La soirée se déroulera en italien et s’achèvera sur un verre amical.

Venez nombreux !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.