Santiago, Italia, de Nanni Moretti – Il était une fois… l’Italie terre d’asile

Au cinéma en France le 27 février – Un partenariat Altritaliani.

Après le coup d’État militaire du général Pinochet du 11 septembre 1973 qui mit fin au gouvernement démocratique de Salvador Allende, l’ambassade d’Italie à Santiago a donné refuge à des centaines de demandeurs d’asile.

sortie film France Altritaliani À travers des témoignages et documents d’époque, le film de Nanni Moretti (Italie 2018, 80 minutes) raconte cette période peu connue aujourd’hui de la majorité des gens et se concentre aussi sur le rôle joué par quelques diplomates italiens alors en poste au Chili.

Des opposants au régime dictatorial de Pinochet ont pu grâce à eux être protégés par l’Ambassade et sauvés de la torture, ou de la mort, puis rejoindre l’Italie où ils ont refait leur vie. Une belle histoire d’accueil, de courage et de générosité. Une métaphore des processus migratoires actuels avec, sous-jacente, la question de Moretti à son pays: « Que sommes-nous devenus ? »

Un film instructif et émouvant, précis et nécessaire, distribué par Le Pacte. Grazie grande Nanni Moretti!

*

Extraits d’un entretien de Nanni Moretti avec Mario Calabresi paru dans il Venerdi de la Repubblica, le 30 novembre 2018

Comment ce film est-il né ?

Tout a commencé au printemps de l’an dernier : j’étais à Santiago pour une conférence et l’ambassadeur italien m’a parlé de deux jeunes diplomates qui avaient décidé d’accueillir les dissidents politiques. J’ai découvert une belle histoire italienne d’accueil et de courage, un exemple de la façon dont les individus peuvent faire la différence. C’était une histoire de ma jeunesse, alors j’ai repensé à l’importance qu’avait eu à cette époque l’expérience chilienne, la figure du président Allende et ensuite le bouleversement du coup d’État. C’est ainsi que je me suis mis à travailler : quarante heures d’entretiens, non seulement pour parler du Chili mais aussi de l’Italie d’alors, du pays qui a le plus aidé.

Pourquoi parler du coup d’État au Chili aujourd’hui ?

Pendant que je tournais, on me le demandait souvent et je ne savais pas bien quoi répondre. Puis, une fois le tournage terminé, Matteo Salvini est devenu ministre de l’Intérieur et alors j’ai compris pourquoi j’avais tourné ce film. Je l’ai compris a posteriori. […] Au montage, je me suis rendu compte que, sans que je l’aie programmé, le film commence en parlant du Chili d’autrefois et finit en parlant, involontairement mais pas par hasard, de l’Italie d’aujourd’hui.
Il y a des témoignages émus sur la façon dont les Chiliens ont été accueillis avec générosité, le travail dans les champs en Émilie ou en usine à Milan, les cours d’italien, les soirées de musique andine pour soigner la nostalgie… Une autre Italie, véritablement. […]

*

BON PLAN POUR LES LECTEURS ALTRITALIANI :

Invitations pour deux personnes à tenter de gagner à l’occasion de la sortie nationale du film en écrivant à Altritaliani.partenariats@yahoo.fr avec la mention « Santiago, Italia » et votre adresse postale. Les gagnants seront tirés au sort. JEU-CONCOURS TERMINÉ

*

UN + POUR NOS LECTEURS CURIEUX:

Il était une fois … L’Italie terre d’asile

Nanni Moretti est l’invité de la Grande Table Culture du 21 février, émission d’Olivia Gesbert, pour parler de son nouveau documentaire : « Santiago, Italia », en salles mercredi prochain.

PODCAST DE L’INTERVIEW A CE LIEN : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/il-etait-une-fois-litalie-terre-dasile

*

BANDE-ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.