Rétrospective Dino Risi à la Cinémathèque française et ressorties en salles

Rappel. La Cinémathèque française débute sa saison 2021-2022 et sa grille de programmation met à l’honneur le réalisateur italien Dino Risi, “un des maîtres de la comédie à l’italienne”. Une rétrospective lui est consacrée du 2 septembre au 27 octobre 2021 à l’occasion de la ressortie en salles des versions restaurées de Parfum de femmeL’Homme à la FerrariUne vie difficile et Au nom du peuple italien par Les Acacias. En partenariat avec l’Institut culturel italien.

FILMS, RENCONTRES, CONFÉRENCES, SPECTACLES: PRÉSENTATION ET PROGRAMME

Le Fanfaron

«Même si ses films les plus connus comptent parmi les fleurons du genre, Dino Risi (1916-2008) a toujours trouvé réducteur de résumer sa filmographie à des comédies. D’abord parce que sur quelque cinquante réalisations, tous n’en sont pas, loin s’en faut, et pour les autres, des comédies, peut-être, mais souvent désespérément drôles. Surtout, Risi se voyait comme un réaliste («Nous avons tous bu le lait du néoréalisme.»), un observateur insatiable et lucide qui, au nom du peuple italien, tend à tous les spectateurs, lui compris, un miroir en mouvement.» […]

«Dino Risi qui aimait les aphorismes, a dit de lui-même: « Je suis un raté qui a réussi ». Un raté qui a signé, entre le début des années 1950 et les années 1990, une cinquantaine de films, des longs métrages (Une vie difficile, Le Fanfaron, La Marche sur Rome, La carrière d’une femme de chambre) et des sketches (Les Monstres, Moi la femme, Les Nouveaux Monstres), souvent remarqués pour leur observation impitoyable des temps modernes et leur salutaire méchanceté. Servi par des acteurs ultra expressifs – Alberto Sordi, Vittorio Gassman, Ugo Tognazzi, venus en droite ligne des figures de la “commedia dell’arte” –, brossant des personnages faussement euphoriques et vraiment dépressifs, Risi n’aura cessé de faire signe à ses spectateurs, de leur tendre un miroir pour leur ouvrir les yeux dans le noir. Car en vrai mélancolique, il n’a jamais pensé que le monde allait en s’améliorant (Au nom du peuple italien) ni que le temps perdu pouvait se retrouver (Parfum de femme). Si bien qu’il voyait peut-être le cinéma – source de tant de chimères et illusions humaines (sa satire incessante de Cinecittà) – comme le seul moyen quand même de dire une vérité sur les images qui nous entourent et nous aliènent.»

♥♥♥ Découvrez tous les films et événements programmés à l’occasion de cette rétrospective, les dates et horaires dans les salles, et réservez en ligne sur le site de la Cinémathèque :
https://www.cinematheque.fr/cycle/dino-risi-2-619.html

Entre-temps visionnez aussi cette sympathique bande-annonce qui vous transmettra entrain et joie de vivre:

Dino Risi – Bande-annonce from La Cinémathèque française on Vimeo.

LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

51 rue de Bercy
75012 Paris

Métro Bercy Lignes  6 14
Bus  24 64 87

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.