Luigi Ghirri, le poète de la sublime province italienne. Rencontre à l’IIC Paris

Quentin Bajac, directeur du musée du Jeu de Paume, et Beppe Sebaste, écrivain, maître à penser, ami et collaborateur du grand photographe italien Luigi Ghirri, présenteront mardi 9 avril dès 19 heures, à l’Institut culturel italien de Paris, le travail de cet artiste extraordinaire à l’occasion de l’exposition « Cartes et territoires » qui lui est consacrée au musée du Jeu de Paume jusqu’au 2 juin (Lire ICI notre article en italien).

(LIEN ALTRITALIANI POUR APPROFONDISSEMENT: Luigi Ghirri, le photographe de l’apparente simplicité de la plume de Maria Vitali-Volant)

cartes et territoires Jeu de Paume IIC
Le photographe émilien Luigi Ghirri

Cette rencontre, modérée par Olivier Favier, nous invite à redécouvrir les projets et l’esthétique d’un photographe qui, entre les années 1970 et 1980, a contribué à révolutionner la photographie. Trop tôt disparu, Luigi Ghirri (1943-1992) a raconté, à partir de sa terre d’origine, l’Émilie-Romagne, les transformations du paysage italien. Source d’inspiration pour nombre de photographes de son époque, il était à la fois explorateur et thaumaturge, de part le rapport singulier qu’il entretenait avec son public.

La soirée se poursuivra avec la projection du film Strada provinciale delle anime de Gianni Celati [Italie, 1991, 58’, vostf]. Pour une fois derrière la caméra, l’écrivain – grand ami du photographe – y documente le travail de Ghirri, et restitue son regard sur sa terre et son monde.
En collaboration avec Pierrot e la Rosa, producteur du film.

Réservations ICI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.