Découvrez l’exposition iDyssey de Stefano de Luigi à la Page Blanche

Du 9 au 18 Novembre 2018 – 52, Rue Trousseau, 75011 Paris. 

La Page blanche vous présente le Garage Sale de

iDyssey

Une exposition de Stefano de Luigi du 9 Novembre au 18 Novembre

Vernissage le vendredi 9 Novembre à 18h – Signature du catalogue le dimanche 11 à 16h

exposition Page blanche Paris

iDyssey est une série réalisée entre mars et mai 2012 développée en 12 étapes, de Troie à Ithaque, en passant par la Turquie, la Tunisie, l’Italie et la Grèce. Le photographe italien raconte une odyssée contemporaine à travers le support type de la contemporanéité, le smartphone. iDyssey est «un projet photographique qui tente de combiner deux extrêmes de notre culture, le passé et le futur».

Le 9 Novembre c’est l’étape finale d’une exposition itinérante qui a traversé l’Europe, Italie, Grèce, France. C’est la dernière occasion pour pouvoir acquérir une oeuvre originale de la série. L’artiste sera présent à la Page Blanche à l’occasion du vernissage du 9 Novembre à 18h et pour la signature du catalogue le dimanche 11 Novembre à 16h.

Stefano De Luigi iDysse Tunis Tunisia, April 2012 Carthage National Museum. A great contrast between past and present, which still speak to each other

«Où allez-vous ?» demande-t-on dans Herni d’Ofterdingen, le grand roman de Novalis. “Toujours vers chez moi” est la réponse. C’est un des grand livres dans lesquels le voyage apparaît comme une odyssée, c’est-à-dire comme métaphore du voyage à travers la vie. Toute odyssée pose la question de la possibilité de traverser le monde en l’expérimentant réellement et en formant ainsi sa propre personnalité; la question est de savoir si à la fin Ulysse – et en particulier l’Ulysse moderne – revient chez lui confirmé, en dépit des péripéties les plus tragiques et absurdes, dans sa propre identité et ayant trouvé ou réaffirmé un sens à l’existence, ou s’il découvre seulement l’impossibilité de se former, s’il se perd en route et perd la signification de sa vie, se désagrégeant au lieu de se construire en chemin. Dans sa vision classique, le sujet bien qu’égaré dans la vertige des choses, finit par se trouver lui-mȇme dans la confrontation avec ce vertige; en traversant le monde – en voyageant dans le monde – il découvre sa propre vérité, cette vérité qui, au début, en lui, est seulement potentielle et latente, et qu’il traduit en réalité grâce à la confrontation avec le monde. Le héros de Novalis voyage sur de grandes distances temporelles et spatiales, mais c’est pour arriver chez lui, pour se trouver lui- mȇme à travers le voyage. Dans Le Principe espérance, Bloch dit que la Heimat, la patrie, la maison natale que chacun, dans sa nostalgie, croit voir dans l’enfance, est en fait à la fin du voyage. Ce dernier est circulaire: on part de chez soi, on traverse le monde et l’on revient chez soi, même si c’est un chez soi bien différent de celui qu’on a laissé, parce qu’il a pris son sens grâce au départ, à la scission originelle. Ulysse revient à Ithaque, mais Ithaque ne serait pas telle s’il ne l’avait abandonnée pour partir à la guerre de Troie, s’il n’avait pas brisé le lien viscéral et immédiat avec elle, pour pouvoir le retrouver avec plus d’authenticité».
(Claudio Magris, Déplacements, La Quinzaine Littéraire 2002. Extrait de Stefano de Luigi, iDyssey, Bessard éditions).

Stefano De Luigi

Stefano De Luigi est membre de l’Agence VII depuis 2008. Il vit et travaille à Paris. Ses travaux photographiques ont fait l’objet de multiples expositions (New York, Paris, Rome, Edimbourg, Athènes, Arles, Istanbul) et ont été distingués par les prix internationaux les plus importants: la Mention Honorable du Leica Oskar Barnack Award, 4 World Press Photo, W.E. Smith Fellowship Grant, Meilleur livre de l’année à la 64e édition de Photo of the Year (POYi), le premier prix du Days Japan international photojournalism, le Getty Grant for Editorial photojournalism, le Moving Walls de la Soros Foundation et le Syngenta Prize. Ses travaux sont publiés, entre autres, par Stern, Paris Match, le Monde, Time, New Yorker, EyeMazing, Geo, D di Repubblica, Internazionale.

Catalogue + autres visuels: Editons Bessard ICI

Informations & contacts:
PAGE BLANCHE 52, Rue Trousseau 75011 Paris Ledru Rollin (M.8) ou Charonne (M.9) –
T: 06 17 71 84 56 – 07 66 89 63 30
https://cargocollective.com/pageblanche

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.