“Insaisissable” Trieste à Paris

RAPPEL. Un cycle de rendez-vous dédiés à Trieste a lieu à l’Istituto Italiano di Cultura, 50, rue de Varenne – 75007 Paris, jusqu’au 4 novembre 2021 pour tenter de raconter tous azimuts (musique, littérature, cinéma, théâtre, exposition) cette ville multiculturelle et cosmopolite, cette ville de frontière, aujourd’hui italienne, après tant de péripéties historiques, et chef-lieu de la Région Frioul-Vénétie julienne. L’accès aux manifestations se fait conformément aux règles sanitaires en vigueur. La réservation est obligatoire et ouvre deux semaines avant chaque événement.Altritaliani

  • Du 7 octobre au 4 novembre
    Exposition / Leonor Fini. Memorie triestine

Vingt-cinq ans après la mort de Leonor Fini, peintre surréaliste, costumière, scénographe, illustratrice et écrivain, l’exposition Leonor Fini. Memorie triestine présente des peintures, des dessins et des objets de l’artiste pour célébrer sa personnalité et son art, en se concentrant sur ses années de formation à Trieste. Commissaire de l’exposition Marianna Accerboni [voir son article sur Altritaliani]. En collaboration avec Enit (Ente Nazionale Italiano per il Turismo) et PromoTurismoFVG (Agenzia del Turismo del Friuli Venezia Giulia).

Exposition jusqu’au 4 novembre. Du lundi au vendredi, de 10 heures à 13 heures et de 15 heures à 18 heures.

  • Lundi 11 octobre à 19 heures
    Littérature. Regards sur Trieste: Jelinčič, Roveredo, Spirito et Tolusso

Rencontre avec Dušan Jelinčič, Pino Roveredo, Pietro Spirito (auteur notamment de “Gente di Trieste” et de “Trieste è un’altra” et Mary Barbara Tolusso. Quatre écrivains triestins présenteront le milieu littéraire et culturel d’une ville à la frontière entre le monde latin et le slave, ancien port d’un grand empire, longuement disputée entre est et ouest, engloutie dans les tragédies de la guerre mais qui a toujours conservé son âme cosmopolite et son esprit ouvert.
Soirée littéraire en langue italienne

Réservations ici

  • Mercredi 20 octobre à 19h
    Trieste ville scientifique

Trieste est connue pour sa tradition littéraire où se croisent des auteurs de culture italienne, germanique et slave. Elle l’est moins pour sa tradition de ville scientifique. Lucio Caracciolo, Directeur de la revue de géopolitique Limes, Stefano Ruffo, Directeur de la Scuola Internazionale Superiore di Studi Avanzati et Atish Dabholkar, Directeur du Centro internazionale di fisica teorica, nous parlent de leurs institutions et des enjeux politiques de la vocation scientifique de Trieste.
La rencontre aura lieu en langue italienne et anglaise.

Réservations ici

  • Lundi 25 octobre à 19h
    Poésie. Biagio Marin, poète vernaculaire

Laurent Feneyrou et Pietro Milli, deux musicologues épris par la poésie de Biagio Marin, nous présentent l’oeuvre du poète de Grado traduite pour la première fois en français depuis le texte originel. Un exemple de la richesse qui se cache dans nos langues vernaculaires et de la manière dont elles nourrissent secrètement l’italien.

Biagio Marin, Les Litanies de la Madone et autres poèmes spirituels, traduction de Laurent Feneyrou, Éditions Conférence, collection Lettres d’Italie.

Réservations ici 

  • Mercredi 27 octobre à 19h
    Cinéma. Projection du film “Le stade de Wimbledon” de Mathieu Amalric

Tiré du roman homonyme de Daniele Del Giudice, le film se passe dans les rues de Trieste. Une jeune femme part à la recherche d’un auteur fantôme, Bobi Wohler, figure excentrique du milieu littéraire triestin inspirée par Roberto Bazlen. Une quête à moitié intellectuelle et à moitié personnelle, qui s’achève loin de Trieste, dans le stade londonien de Wimbledon. Présente le film Fulvio Senardi, critique littéraire et président de l’Istituto giuliano di Storia, Cultura e Documentazione de Trieste et Gorizia.

Inscriptions ici

  • Vendredi 29 octobre à 19h
    Théâtre: «Svevo» par Mauro Covacich

Mauro Covacich, acteur et écrivain triestin joue le rôle de professeur improvisé dans ce spectacle en forme de leçon où les spectateurs deviennent les élèves d’un cours pas comme les autres, qui les entraine dans le monde fascinant de l’écriture et de la personnalité de Italo Svevo.
Une production de Teatro Stabile del Friuli-Venezia Giulia.
Spectacle en italien surtitré.

Réservations ici

  • Jeudi 4 novembre à 19h
    Musique: Trieste au piano

Pour clore le cycle «Insaisissable Trieste», Thérèse Malengreau, pianiste et concertiste belge présente une sélection de pièces musicales de différents compositeurs qui s’inspirent de la ville de Trieste et de son monde culturel. Un concert agrémenté d’images et enrichi de commentaires de l’artiste qui nous dévoile les liens entre musique, arts visuels et littérature.
En collaboration avec l’Association Giuliani nel mondo de Bruxelles.

Réservations prochainement ici

 


LIEN INTERNE ALTRITALIANI que nous avons plaisir à rappeler aux lecteurs flâneurs:

Trieste, itinerari di viaggio 

La porta. La frontiera. La città del non e della nostalgia, o della lontananza. Non Austria, non Ungheria, non Italia, non Slovenia, non Serbia o Croazia, e un poco, o anche molto, in proporzioni e con propensioni diverse, di tutte queste culture, desiderio voltato all’indietro di quando appartenevano a uno stesso universo, di cui lei, Trieste, era l’unico sbocco sul mare….. (De Giuseppe Samonà, incipit de son livre « La frontiera spaesata« ).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.