IIC Paris – Journée de la mémoire: projections en ligne

(mise à jour du 1er février). A l’occasion de la 19ème Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité, l’Institut culturel italien de Paris vous propose une programmation dédiée, en ligne, à partir du mardi 26 janvier. Au programme: deux documentaires, un monologue théâtral, un focus sur Primo Levi et une installation du collectif d’artistes Studio Azzurro. Toutes les informations ci-dessous.

***

  • Projection en ligne du documentaire « La casa dei bambini » de Francesca Muci (Italie, 2018, vostf, 70’). 

Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, une brigade de l’armée britannique a réussi à mettre en sécurité des centaines d’enfants juifs qui avaient échappé à la terreur des camps de la mort nazis. Pendant trois ans, de 1945 à 1948, une petite ville de Lombardie, Selvino, est devenue leur maison. Orphelins de leurs familles d’origine, perdus dans la tragédie de la Shoah, les « enfants de Selvino » ont lentement réussi à retrouver des moments de sérénité et à reprendre une vie normale.

Le film sera disponible pendant une semaine à partir du mardi 26 janvier, soit jusqu’au 2 février inclus. Réservez vos places ICI avant ce soir, lundi 25 janvier à 23h, et vous recevrez le lien Vimeo par mail le 26 janvier pour visionner le film.

  • Projection en ligne du documentaire « Inferno Mittelbau Dora » de Mary Mirka Milo (Italie, 2016, vostf, 54’)

Mittelbau Dora est le dernier camp de concentration construit par les nazis et le camp de travail forcé le plus rude d’Allemagne. Dans ses tunnels souterrains, les prisonniers travaillaient sans relâche à la production des missiles V2, ces armes secrètes conçues par le scientifique von Braun ; selon les plans d’Hitler, elles auraient dû changer le destin de la Seconde Guerre mondiale et anéantir les ennemis du Troisième Reich. Les témoignages directs exceptionnels des survivants donnent vie à une histoire intense et captivante, révélant l’incroyable histoire du seul camp de concentration souterrain construit par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le film sera disponible pendant une semaine à partir du 26 janvier 2021, soit jusqu’au 2 février inclus, à ce lien.

  • Projection en ligne du spectacle « Affittasi monolocale zona Ghetto ». Monologue de et avec Eugenio Itzack De’ Giorgi
    (en langue italienne sans sous-titres. Durée: 75’)

29 mars 1516: le conseil de la Sérénissime décrète la création du premier Ghetto de l’histoire, celui de Venise. Partant de cette précise donnée historique, Eugenio De’ Giorgi a écrit et interprété un spectacle en forme de monologue qui fait revivre les aventures tragi-comiques des personnages et des origines du Ghetto vénitien. A la manière des comédiens d’art, il en retrace l’histoire à travers les siècles et aborde les thèmes de la ségrégation et de la persécution des Juifs.

Monologue filmé à huis clos le 19 janvier à l’Institut culturel italien de Paris. Captation réalisée en collaboration avec le Consulat général d’Italie à Paris. Le spectacle sera disponible à partir du mercredi 27 janvier et jusqu’au 27 février sur la chaîne Vimeo de l’IIC à ce lien: https://vimeo.com/503453129

ET ENCORE:

  • Rencontres et lectures en ligne:  PRIMO LEVI : Io so quel che vuol dire non tornare

Jusqu’au 15 février, la Fondazione Circolo dei lettori organise une série de rencontres, leçons et lectures en ligne (https://circololettori.it ) consacrées à Primo Levi et à sa voix, si claire et précise, qui est encore nécessaire à tous aujourd’hui, en raison de sa capacité à transformer la mémoire en une leçon morale et un chemin vers la connaissance partagée.
Ces évènements sont uniquement en langue italienne – plus d’informations sur ces rencontres dédiées à Primo Levi ici: http://bit.ly/PrimoLeviRencontres

  • Testimoni dei testimoni, ricordare e raccontare Auschwitz (Témoins des témoins, se souvenir et raconter Auschwitz). Une vidéo-installation en ligne réalisée par Studio Azzurro et conçue par les étudiants de Viaggi della Memoria

Née de la volonté passionnée de jeunes étudiants, cette vidéo installation entend proposer une manière de voir et d’écouter les témoignages d’Auschwitz ainsi que les images d’archives avec un regard qui reflète la sensibilité de cette époque. Le langage choisi est un ensemble de fragments, distanciations et résistances, proche du système complexe de stratification de la mémoire, un langage qui tente d’impliquer tout le corps du visiteur pour une expérience qui l’interroge personnellement, le mettant face à quelque chose qui, apparemment, reste sans explication réelle.

Véritable pionnier italien du vidéo-art, Studio Azzurro poursuit depuis plus de 35 ans une recherche artistique qui explore avec talent les possibilités poétiques et expressives des nouvelles technologies. Grâce aux installations vidéo, aux environnements « sensibles » et interactifs, aux performances et aux films, ce collectif d’artistes a défini une approche esthétique et artistique très originale, reconnue dans le monde entier.

Cette vidéo est disponible en italien (sous-titrée en anglais) sur notre chaine Vimeo à ce lien du mardi 26 janvier jusqu’au mercredi 3 février

Continuate a seguirci.
Siate prudenti.
A presto!

(publié le 25 janvier 2021)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.