Rencontre avec Marc Lazar autour de l’ouvrage L’Italie des années de plomb. Le terrorisme entre histoire et mémoire

litaliedesanneesdeplomb.jpgMarc Lazar, professeur à Sciences po, et Marie-Anne Matard-Bonnucci, deux historiens bien connus de l’Italie contemporaine, viennent de diriger aux Éditions Autrement (Paris, 2010) un ouvrage collectif intitulé “L’Italie des années de plomb. Le terrorisme entre histoire et mémoire”, rassemblant plus de 25 contributions. Une très bonne introduction pour le lecteur français à cette période douloureuse de l’histoire de la péninsule.

Marc Lazar et Marie-Anne Matard-Bonucci en discuteront avec Mario Calabresi, directeur de « La Stampa » et auteur de Sortir de la nuit (Gallimard). Fabio Gambaro, journaliste, modérera le débat. La soirée organisée en collaboration avec le Centre d’Histoire de Sciences Po, les éditions Autrement, les éditions Gallimard, aura lieu à l’Institut culturel italien, 73 rue de Grenelle, 75007 Paris, lundi 7 juin à 19h.

Des années 1960 aux années 1980, l’Italie fut le théâtre d’une violence politique de nature exceptionnelle par son intensité et sa durée. Attentats à la bombe perpétrés par l’extrême droite. Enlèvements, «jambisations», assassinats revendiqués par des formations armées d’extrême-gauche, telles que les Brigades rouges ou Prima Linea. Manifestations violentes et répression policière. Aujourd’hui encore, cette période de l’histoire italienne, dite des «années de plomb», conserve un caractère traumatique, suscitant d’incessants conflits mémoriels. Des procès sont toujours en cours tandis que certains faits sont restés impunis. Le caractère encore brûlant de ce passé récent n’a pas empêché sa constitution en objet d’histoire.

lazar_00194213_imago_-3.jpgRéunissant les meilleurs spécialistes italiens et français, historiens, politistes, sociologues et juristes, ainsi que des témoins italiens, cet ouvrage privilégie quatre angles d’analyse : saisir les raisons et les usages de la violence ; penser et conceptualiser les années de plomb ; étudier les innombrables représentations de cette époque ; et, enfin, esquisser une comparaison entre les perceptions française et italienne des années de plomb qui se sont affrontées autour de bien des malentendus et polémiques liés à la fameuse «doctrine Mitterrand» à l’origine de tant de controverses.

Un ouvrage qui constitue une pierre d’importance pour le vaste chantier historiographique et mémoriel de l’Italie des années de plomb.

Altritaliani invite ses lecteurs à se joindre à cette soirée qui s’annonce passionnante.

IIC

73 rue de Grenelle, 75007 Paris

réservations : 01 44 39 49 39

— 

Vous pourrez vous procurer cet ouvrage à la

LA LIBRERIA

89, rue du Fbg Poissonnière

75009 Paris

Tel/Fax + 33 1 40 22 06 94

www.libreria.fr – http://blog.libreria.fr

Réduction de 5% pour les lecteurs d’Altritaliani