Serge Bassenko. Par amour pour la Venise d’hier. Rencontre-projection.

Evénement du 12 octobre. Aujourd’hui, les vrais Vénitiens sont une espèce en voie de disparition. Beaucoup ont pris la route de l’exil, loin de leur patrie tant aimée. Et la ville, inexorablement, se transforme au gré des nécessités touristiques, et change de mentalité. Les photographies de Serge Bassenko, prises dans les années 70-90, plongent dans ce monde intime et profondément émouvant, et permettent de découvrir – ou de retrouver – une face de Venise étonnante et intime.

L’association AIDA, la Librairie Liragif et Eléonore Mongiat vous convient à l’événement :

Par amour pour la Venise d’hier

Photo-projection et récits de textes de Serge Bassenko par Eléonore Mongiat

Photo de Serge Bassenko

Date :

Vendredi 12 octobre 2018 à 18h30

Lieu :

Librairie Liragif
15 Square de la Mairie
91190 Gif-sur-Yvette
01 69 07 78 04
contact@liragif.com

Vous y verrez une projection de magnifiques photos d’époque (même de nuit et de la lagune sauvage), accompagnées d’anecdotes, et dextraits du beau roman IL PLEUT, VENISE EN 1973 de Serge Bassenko. Eléonore Mongiat sera le guide de ce voyage.

L’auteur, Serge Bassenko, son compagnon, a passionnément aimé Venise et a passé vingt ans à la photographier, de jour, de nuit, avec sa barque, dans la lagune, par tous les temps. Ses photographies nous montrent une Venise complètement ignorée du tourisme de masse, intime, émouvante et onirique, la vraie Venise des Vénitiens.

La soirée vous attend – expats vénitiens, amoureux de Venise, mais aussi simplement curieux – et sera suivie d’un apéritif convivial aux saveurs italiennesEntrée libre.

https://assoaida.wordpress.com/2018/09/10/par-amour-de-la-venise-dhier-serge-bassenko/

Site de Serge Bassenko: www.lupusae.com
CD-Rom

Article précédentMe ne frego!
Article suivantAddio ad Aznavour, splendido istrione amatissimo in Italia
Eléonore Mongiat
Mes parents sont originaires du Friul italien, mais je suis née en France. J'ai eu la chance de partager la vie et l'aventure photographique et littéraire d'un grand auteur, Serge Bassenko, de connaître avec lui Venise, sa lagune et la Campagne française de l'intérieur. Pour mener à bien son œuvre monumentale (90 000 photos et 25 livres), je suis devenue selon les besoins organisatrice, gestionnaire, secrétaire, documentaliste, traductrice, géologue, correctrice, écrivain, linguiste, cartographe. J'ai appris à diriger un bateau, à régler l'allumage d'une voiture, à restaurer des appareils photos, à développer des pellicules argentiques, à scanner et retoucher des images, à réaliser les programmes informatiques de 5 CD-ROM et un site Internet en 7 langues... Que dire ? Si : maintenant, en plus de mon activité professionnelle de traductrice (d'italien et d'anglais en français), de correctrice et rédactrice, je prépare un livre de souvenirs pour relater cette incroyable aventure. On critique les jeunes qui ne savent pas quelle profession future envisager. Mais moi non plus je ne sais pas ce que je pourrais faire plus tard... !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.