Semaine italienne du 13e, juin 2018. Rencontres: 50 ans d’histoire commune Rome-Paris.

Altritaliani et La Libreria vous y donnent rendez-vous.

Chaque année la Mairie du 13e organise, au mois de juin, des festivités autour de la culture italienne, un moyen d’honorer le jumelage de Paris avec la Ville de Rome : concerts, cinéma, rencontres littéraires, marché des saveurs en plein air et de nombreuses animations vous attendront du vendredi 22 juin au 3 juillet.

Le thème de cette 18e édition :C’est dans ce cadre-là que notre site Altritaliani, en partenariat avec La Libreria, propose une série de trois rencontres animées par Giulia Del Grande, collaboratrice de notre journal web depuis 2016. Nous vous y attendons nombreux ! L’entrée est libre.

LES RENCONTRES

 

  • Lundi 25 juin 2018 à 18h :

L’Italie et la France : pays des souvenirs et des mots, avec Corrado Augias

Rencontre avec CORRADO AUGIAS, grand journaliste italien, né en 1935 à Rome. Chroniqueur à La Repubblica et animateur, actuellement, sur Rai 3, de l’émission quotidienne en public « Quante storie » où il raconte l’Italie d’hier et d’aujourd’hui par le filtre de la culture. Son dernier livre « Questa nostra Italia » publié chez Einaudi est une véritable lettre d’amour à son pays.

Nous ferons ainsi un voyage en Italie en reconstruisant son image passée et présente, et celle que transmet la littérature contemporaine. Nous terminerons en nous penchant sur les bénéfices de la fraternité culturelle franco-italienne et sur ses équilibres.

  • Mercredi 27 juin à 18h :

Rome contradictoire :  son mythe et sa réalité, avec Jean Lauxérois.

Rencontre avec Jean LAUXEROIS, philosophe, traducteur, né en 1948, auteur de « Rome Apocalypse » (Editions Guénégaud).

Vivre à Rome pendant des années, en partageant au jour le jour la vie des Romains, c’est découvrir une ville très éloignée des clichés du tourisme et des enthousiasmes du traditionnel « Voyage en Italie ». Âpre, dure, corrompue, somnolente et violente à la fois, partagée entre le rêve de sa grandeur passée et la réalité de sa dégradation contemporaine, Rome garde pourtant une beauté secrète, qui exerce une emprise hypnotique. Michel-Ange, Poussin, Piranèse, Goethe, Chateaubriand, Stendhal, Moravia, Ungaretti, Ingeborg Bachmann, Thomas Bernhard, Balthus, Fellini, Pasolini, et tant d’autres encore, hantent les pages de ce livre : les Romains eux-mêmes, de souche ou d’adoption, morts et vivants, célèbres et anonymes, nous aident à saisir la vérité souterraine de leur ville, son énigme, sa vibration.

Nous nous pencherons sur les contradictions de la ville de Rome, son image passée de splendeur et son image présente, plus dégradée, en réfléchissant aussi à la présumée « romanité » des italiens. L’occasion de dresser un portrait peut-être plus réaliste de la ville et du Pays, et d’écorner quelques mythes (ou pas !).

  • Vendredi 29 juin à 18h :

La Rome de Pasolini et les années 80 en Italie, avec Alberto Garlini et Pierre Adrian

La Rome de Pasolini et les difficiles années ’80 en Italie seront racontées par Alberto GARLINI, poète et écrivain, directeur du Festival de littérature Pordenonelegge, né en 1969 (son dernier roman « Le temps de la fête et des roses » vient de sortir chez Gallimard), et Pierre ADRIAN, écrivain français, lauréat du prix des Deux Magots et du Prix François Mauriac de l’Académie française en 2016 pour « La piste Pasolini » (éditions des Equateurs), né en 1991.

PROGRAMME COMPLET DE LA SEMAINE ITALIENNE DU 13e en pdf (à télécharger)

Mairie du 13e arrondissement de Paris
Place d’Italie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.