La Déposition maudite – Le mystère du château de Saint-Germain-en-Laye

Le roman historique de Romano Ferrari, La Déposition maudite, soulève un pan surprenant de l’histoire médiévale. Au XIIe siècle, un magnifique haut-relief en marbre rose, La Déposition de Croix, est exécuté par l’un des plus célèbres sculpteurs de l’époque, Benedetto Antelami, et conservé depuis dans la cathédrale de Parme.

La déposition du Duomo de Parme

Le mystère commence au moment où l’auteur, Romano Ferrari, découvre avec ébahissement dans l’ancienne église paroissiale de Saint-Germain-en-Laye, charmante petite ville à la périphérie de Paris qui fut le siège de la couronne de France entre le XVe et le XVIIe siècles, la copie exacte du chef-d’œuvre d’Antelami ! Pourquoi cette œuvre existe-t-elle ? Qui l’a réalisée ? Par quel hasard se retrouve-t-elle en France, dans cette église? Quand est-elle arrivée là ? Comment? Dans quelle intention ?… Mais malgré les plus sérieuses recherches, l’historien n’a pu parvenir à percer tout à fait le mystère, et son imagination a tenté d’échafauder une trame – qui pourrait cependant bien être la clé et l’explication ultime de l’affaire.La déposition de Saint Germain-en-Laye

Tout au long de son enquête, Romano Ferrari se laisse guider par son intuition psychologique, mais reste fidèle au plus près à la réalité historique. Il a su recréer de manière saisissante les atmosphères, les caractères et l’intrigue pour redonner vie au monde qui a vu naître ces merveilles de l’art, à une époque de transition entre le roman et le gothique.

Mais qui est Romano Ferrari ? Après un long parcours de chef d’entreprise en Italie, en France et ailleurs, et après avoir publié plusieurs ouvrages (dont Un amore di lingua), il est aujourd’hui le président de FAI France – association française rattachée au FAI (Fondo Ambiente Italiano) – chargé de la sauvegarde du patrimoine artistique, culturel et environnemental italien. Il est né près de Parme, et habite Saint-Germain-en-Laye. C’est donc un homme qui connaît particulièrement bien les deux dépositions !

Eléonore Mongiat

A VISIONNER (durée 6 minutes) le passage à l’émission de RAI 3 / rubrica « persone » de Romano Ferrari du 30 avril 2017, une vidéo intéressante, en italien, où Romano Ferrari parle de cette mystérieuse Déposition et de ses recherches:
http://www.raiplay.it/video/2017/04/TG3-persone-fec02355-1a24-4ce7-822d-fad236dc1914.html

*****

pour le Patrimoine d’Italie <patrimoine-d-itali(at)orange.fr>, mise à jour du 23/3/2019

Avec un brin d’émotion, nous avons le plaisir de vous informer que notre recherche sur l’origine de la déposition de Saint Germain en Laye, d’après le haut-relief de Benedetto Antelami dans la cathédrale de Parme abouti avec succès.
Après de nombreuses analyses scientifiques sur les matériaux et de laborieuses recherche en bibliothèque, nous avons repéré  un document précieux, le journal  manuscrit de Ludwig Pollak, (Prague 1868 – Auschwitz 1943), critique d’art et directeur du musée Barracco qui vécut à Rome entre 1893 et 1943 et connaissait personnellement celui que nous avons identifié comme l’auteur.
Ce journal a été  publié en 1988 à Vienne, et à Rome en 1994, par une historienne autrichienne, Margarete Merkel Guldan.
Ci-dessous le passage qui nous intéresse, traduit de l’allemand :
«enfant illégitime né à Cremona en 1878, accueilli dans une maison d’enfants trouvés, Dossena devint tailleur de pierre et s’installa à Parme en 1908, où il commença [son activité de sculpteur] par des imitations (dont la Déposition de Croix de Benedetto Antelami dans la Cathédrale) ».
Nous avons échangé sur ce document avec un important critique d’art et biographe de Alceo Dossena, qui partage l’importance de notre découverte.
Tout cela nous permet d’affirmer, avec un degré de certitude très élevé, que l’auteur de notre déposition est  Alceo Dossena.
En ce week-end, où des centaines de milliers d’italiens se mobilisent pour connaitre et apprécier le patrimoine de l’Italie – Les journées de Printemps du FAI – nous les rejoignons virtuellement pour partager la nouvelle de la conclusion de notre recherche passionnée.

Aidez-nous à découvrir et valoriser d’autres œuvres italiennes en France méconnues par le grand public par votre adhésion  aderendo  ou    votre don facendo un dono à notre association.

*****

La Déposition maudite – Le mystère du château de Saint-Germain-en-Laye, de Romano Ferrari (2016)

romanocover.jpg

En librairie, version papier : 14,50 euros. Librairie Gibert Joseph-Univers du Livre, 2 rue de Poissy, à Saint-Germain-en-Laye – La Barque de Pierre, 36 impasse Louviers à Saint-Germain-en-Laye – Office du Tourisme de Saint-Germain-en Laye – La Libreria, 89 Rue du Faubourg-Poissonnière, 75009 Paris – La Tour de Babel, 10 rue du Roi-de-Sicile, 75004 Paris.

En ligne, version classique : 14 euros ou électronique : 2,99 euros, sur le site www.youcanprint.it

Quatrième de couverture:

Saint-Germain-en-Laye est une petite ville à la périphérie de Paris, qui fut le siège de la couronne de France entre le XVe et le XVIIe siècles. Son ancienne église paroissiale abrite aujourd’hui la copie d’un chef-d’œuvre du Moyen Âge.

Peu de gens connaissent le nom de Benedetto Antelami. Il fut pourtant un véritable génie de la sculpture et de l’architecture médiévales, et surtout l’auteur du chef-d’œuvre original qui repose dans la cathédrale de Parme.

Personne ne sait comment cette copie, que certains prétendraient même être mieux réussie que l’original, est arrivée en France, et justement dans cette église. Ni l’objet lui-même ni la documentation et les informations récoltées n’ont été en mesure de percer le mystère : le mystère de la Déposition de Croix de Saint-Germain-en-Laye, demeurera peut-être à jamais enseveli dans le château.

.

Pochi degli abitanti di Saint Germain en Laye, città alle porte di Parigi, già sede della corona di Francia tra il XV e il XVII secolo, sanno che nella loro chiesa parrocchiale si conserva un capolavoro o la copia di un capolavoro dell’arte gotica medievale, la Deposizione dalla Croce di Benedetto Antelami. Pochi sanno chi era Benedetto Antelami, un vero gigante della scultura e dell’architettura medievale, perché anche quelli che frequentano la chiesa, e sono numerosi, non si avvicinano a questo altorilievo di notevoli dimensioni, il cui originale che si trova in Italia, nel duomo di Parma. Nessuna sa come sia arrivata in Francia e propria in quella chiesa questa copia, che qualcuno considera riuscita meglio dell’originale. Né la scultura né la documentazione e le informazioni raccolte, in parte contenute in appendice, hanno svelato il mistero: il mistero della Deposizione dalla Croce di Saint Germain en Laye, forse sepolto per sempre nel castello della città.

Article précédentMonaldo e Giacomo Leopardi, in un libro di Pasquale Tuscano.
Article suivantEnrico Letta: “Contro venti e maree, idee sull’Europa e l’Italia”.
Eléonore Mongiat
Mes parents sont originaires du Friul italien, mais je suis née en France. J'ai eu la chance de partager la vie et l'aventure photographique et littéraire d'un grand auteur, Serge Bassenko, de connaître avec lui Venise, sa lagune et la Campagne française de l'intérieur. Pour mener à bien son œuvre monumentale (90 000 photos et 25 livres), je suis devenue selon les besoins organisatrice, gestionnaire, secrétaire, documentaliste, traductrice, géologue, correctrice, écrivain, linguiste, cartographe. J'ai appris à diriger un bateau, à régler l'allumage d'une voiture, à restaurer des appareils photos, à développer des pellicules argentiques, à scanner et retoucher des images, à réaliser les programmes informatiques de 5 CD-ROM et un site Internet en 7 langues... Que dire ? Si : maintenant, en plus de mon activité professionnelle de traductrice (d'italien et d'anglais en français), de correctrice et rédactrice, je prépare un livre de souvenirs pour relater cette incroyable aventure. On critique les jeunes qui ne savent pas quelle profession future envisager. Mais moi non plus je ne sais pas ce que je pourrais faire plus tard... !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.