Inauguration TRANS-IRE Université populaire Paris – E.De Martino et D. Carpitella

Samedi 12 octobre 2019
Mairie du 2ème arrondissement de Paris
8, rue de la Banque, 75002 Paris
Avec Giovanna MARINI, ethnomusicologue, Alfredo ANCORA, psychiatre transculturel
et d’autres invités…

Dimanche, 13 octobre 2019
Centre de Danse du Marais
41 Rue du Temple, 75004 Paris
Avec notamment Anna Dego, Joséphine Lazzarino

Télécharger le programme: INAUGURATION TRANS-IRE

TRANS-IRE veut répondre au problème spécifique et actuel de stimuler l’échange inter-culturel pour aboutir à l’enrichissement mutuel et à la reconnaissance de certaines matrices communes. Enfin, la participation de la population aux processus culturels nous permet de nous interroger légitimement sur les passages fondamentaux et ce que devient la tradition aujourd’hui, sur les perspectives qui se dessinent pour elle demain, en particulier dans certains pays.

– 60 ans après « la terre du remords »

– 60 ans après l’expérience du tarentisme de juin 1959, l’ancien rite paysan caractérisé par la tarantula, étudié par l’équipe d’Ernesto De Martino dans le Salento (le sud des Pouilles)

– 60 ans après le passage de la culture du mal-être (l’araignée qui mord et empoisonne) au bien-être (la musique et la danse, la pizzica pizzica) par le pouvoir extatique et thérapeutique.

Trans-ire s’intéresse aux passages tels la naissance, l’endormissement, la peur, la possession, le dépaysement, la migration, la transe, le clivage culturel, la maladie, la torture, la cure, la magie, la honte, la mort… et les violences qui souvent y sont associées.

Les pratiques qu’on y développe s’appuient sur le corps et la voix : l’expression vocale polyphonique (résultat de la rencontre), la voix de l’âme et l’expression corporelle, alchimie partagée entre gestuelle et danse.

Contact : reexister@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.