Rencontre à La Libreria avec Florence Vidal: L’affaire des miroirs de Venise

Lundi 8 octobre 2018 à 19h La Libreria a le plaisir de vous inviter à une rencontre avec Florence Vidal, historienne très attachée à la Vénétie, à l’occasion de la présentation de son livre

L’AFFAIRE DES MIROIRS DE VENISE

la Libreria

Editions Serge Safran

En librairie depuis le 12 avril 2018 – Prix : 18, 90 €
En compagnie de Michele Canonica et Paolo Romani, Président et Vice-Président du Comité de Paris de la Società Dante Alighieri

***

« Cette étrange affaire relève de l’espionnage industriel et de la guerre économique. Elle marque un moment de l’histoire d’un matériau fascinant, le verre, dont on dit qu’il est le résultat de la combinaison de trois éléments : le sable, le feu et le génie de l’homme. »

***

Soirée vénitienne à La Libreria… et quelle Venise : celle de la lumière du verre vénitien, des extraordinaires miroirs créés par les non moins extraordinaires artisans locaux. Florence Vidal s’est emparée de cet art et de sa longue histoire pour en faire un ouvrage passionnant.

En 1665, Louis XIV demande à Colbert de créer la Manufacture royale de glaces de miroirs. À cette fin, il a besoin des verriers vénitiens. Plus d’un État européen a en effet essayé de dévoyer un de ces maîtres, mais en vain. Trahir les secrets de fabrication était puni de mort, sans compter les avanies pesant sur la famille du traître.

Dès la Renaissance, c’est dans l’île de Murano, qu’ont été découvertes les formules permettant de rendre le verre transparent puis de le transformer en grands miroirs. Deux siècles durant, Venise va détenir le monopole commercial de ces objets encore magiques, emblèmes de son rayonnement scientifique, technique et culturel.

Au XVIIIe siècle, Casanova vit un amour à Murano, dans une chambre ornée de miroirs, alors que l’île perd ses forces vives.

En France, la Manufacture royale se développe. Devenue Compagnie de Saint–Gobain, elle existe toujours.

Autour des verriers gravitent rois, princes, prélats, courtisanes, savants, ambassadeurs, financiers, artistes… Il faudra beaucoup d’artificieux stratagèmes pour conquérir les secrets de fabrication des miroirs.

Une des plus grandes affaires d’espionnage du XVIIe siècle !

Cette rencontre, organisée en collaboration avec le Comité de Paris de la Società Dante Alighieri, se déroulera en français et s’achèvera sur un verre amical. Venez nombreux !

LA LIBRERIA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.