La lumière renaît du feu lors de la « Ndocciata » d’Agnone en Italie.

Une fête de la lumière centenaire reconnue “patrimoine d’Italie de la tradition”. Dans le village d’Agnone, un bourg montagnard du Haut-Molise dans la province d’Isernia, au Sud de l’Italie, se déroule, le 8 décembre et la veille de Noël, le 24 décembre, une longue procession, “La ‘Ndocciata”, au cours de laquelle des hommes vêtus de manteaux antiques et lourds les protégeant du feu défilent sous le poids d’immenses torches enflammées. Ce rite du feu attire chaque année des milliers de visiteurs.

En dialecte, ces torches s’appellent les “’ndorce”. Et, plus celles-ci sont grandes et lourdes, plus ces hommes se sentent forts dans leur foi en la Nativité.

“Le ‘ndorce” sont le symbole des torches que portaient les bergers pour s’éclairer jusqu’à la crèche du Petit Jésus, où ils se rendaient pour l’adorer. C’est une vraie fête de la lumière.

Noël est une fête que la religion chrétienne “a volé” à un rituel païen lié au solstice d’hiver : la fête du soleil. Faisant ainsi coïncider la naissance de Jésus avec le premier jour où le soleil commençait à renaître. Le jour où le soleil semble s’être, par enchantement, arrêté dans le ciel, le 25 décembre.

Et Noël veut précisément dire renaissance.

Rendez-vous le 8 et le 24 décembre après la tombée de la nuit, vers 18 heures, dans le village d’Agnone. Ce spectacle du rite du feu offert par la communauté d’Agnone est non seulement impressionnant mais aussi émouvant tant la ferveur populaire est grande. Il attire chaque année des centaines de personnes.

Le ’ndorce ©Flavio Brunetti

Flavio Brunetti

Article en italien et portfolio en noir et blanc

PORTFOLIO EN COULEURS CI-DESSOUS : Photos inédites ©Flavio Brunetti. Reproduction réservée.

Cliquer sur la première photo et sur « présentation » pour faire défiler les images

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here