Cinéma italien – Annecy 2009 – 27ème édition

Une semaine, du 29 Septembre 2009 au 6 Octobre 2009, sous les couleurs de l’Italie avec une soixantaine de films projetés à Annecy et dans plusieurs salles du Département de Haute-Savoie. Un événement annuel attendu avec impatience par les amateurs de cinéma italien en France.

Le programme, composé d’œuvres récentes et de films du patrimoine, se décline en plusieurs volets :

Une compétition de longs-métrages, premières ou secondes oeuvres, sélection des films de l’année et occasion de découvrir de nouveaux auteurs italiens. Pour suivre cette compétition et décerner le « prix du public », les films seront projetés du mercredi 30 septembre au samedi 3 octobre. Les longs-métrages et documentaires primés seront rediffusés dimanche 4, lundi 5 et mardi 6 octobre.

Une compétition de documentaires : cette session ouverte lors de la précédente édition attire un public de plus en plus nombreux en Italie comme en France.

Les hommages et rétrospectives :

La Région des Pouilles avec la projection d’une douzaine de films tournés dans les Pouilles par des réalisateurs tels que Gabriele Salvatores, Pier Paolo Pasolini, Francesco Rosi…. ou par des réalisateurs des Pouilles, comme Daniele Vicari, Sergio Rubini…

Les 20 ans de la Fandango Film, avec une sélection de films produits par cette société. À cette occasion, Dominico Procacci, directeur de cette entreprise innovante parlera du métier de producteur lors d’une Leçon de Cinéma ouverte à tous.

Hommage, en sa présence, à Jean Louis Trintignant « Acteur
Italien ». Cet acteur d’exception a tourné avec les plus grands : Bernardo Bertolucci, Dino Risi, Ettore Scola, Valerio Zurlini, Luigi Comencini, Gianni Amelio…

• Les quatre films du réalisateur Edoardo Winspeare, notamment « Galantuomini », remarqué au dernier festival de Rome , qui reçoit le Prix Sergio Leone pour l’ensemble de son œuvre. Ce prix créé en 1989 est en quelque sorte un prix « à la carrière à venir », un pari sur un cinéaste qui a déjà montré des choses intéressantes et qui a encore beaucoup à dire.

Des événements :

De Pupi Avati à Marco Bellocchio – dont le dernier film Vincere a été « oublié » du parmarès cannois -, en passant par Giuseppe Piccioni, Marco Risi, Davide Ferrario, Maurizio Scaparro…, autant de témoignages d’une vitalité aux formes multiples.

Pour en savoir plus : télécharger le programme.