L’Italie à l’heure des populistes. Salvini et l’Europe .TV française en replay.

Dans notre forum, Le Café des Italiens, une lectrice signale ces deux intéressantes émissions en replay:

L’Italie à l’heure des populistes
Vox populi, vox Dei de Philippe Levasseur et Julie Peyrard, Fr. 2018, 55 min

mardi 23.10 à 20h.50 sur Arte – A voir en replay à ce lien au moins encore une semaine

Ne présentant pour seul point commun que le rejet de l’Europe, la Ligue et le Mouvement 5 étoiles ont conclu une alliance pour gouverner l’Italie. Cette coalition souverainiste entend faire entendre sa différence à Bruxelles, de la politique migratoire aux libertés sociétales en passant par les relations avec la Russie de Poutine. Si elle parvient à résister à ses tensions internes, pourrait-elle provoquer l’implosion d’une Union européenne déjà fragilisée par le Brexit et la crise catalane ?

https://www.programme-tv.net/programme/culture-infos/13760510-litalie-a-lheure-des-populistes/

Non seulement le documentaire insiste sur les fanfaronnades décomplexées de Salvini, mais il est très informatif et donc salutaire pour se rendre compte des dangers imminents  et de la gravité des enjeux. Participaient aux commentaires de la situation, entre autres, Erri de Luca, Leoluca Orlando, Marc Lazar.

***********************************************************

Replay « C dans l’Air » – Emission de France 5

Budget : l’Italie piétine l’Europe

diffusé le mer. 24.10.18 à 17h50 et disponible 6 jours (64 mn)

https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/756283-l-italie-defie-l-europe-sur-son-budget.html

Le projet de budget italien a été examiné puis rejeté hier par la Commission européenne. Une décision inédite dans l’histoire de l’organisation internationale. Le « budget du peuple » proposé par la coalition italienne (La Ligue et le Mouvement 5 Etoiles) prévoyait un déficit de 2,4% en 2019, alors que le précédent gouvernement s’était engagé sur 0,8%. Face à ce triplement du déficit, le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, a dénoncé une « déviation claire, nette, assumée » et a exigé une révision du budget. L’Italie dispose désormais de trois semaines pour mettre au point une nouvelle mouture, sans quoi elle s’exposerait à une procédure pour « déficit excessif » qui pourrait aboutir à des sanctions financières. Mais pour le gouvernement italien, il n’est pas question de céder. Le Premier ministre a d’ailleurs déclaré qu’aucun plan B n’était prévu. Si l’Italie a exclu toute sortie de l’Union européenne, les relations s’annoncent tout de même tendues, entre la Commission européenne qui souhaite éviter une crise avec Rome tout en conservant sa fermeté et le gouvernement italien qui rejette les contraintes européennes et défend un projet « longuement réfléchi ».

Matteo Salvini a souvent dénoncé ces « contraintes européennes » qui pèsent sur l’économie italienne. Dans le pays, plusieurs chefs d’entreprise ont été séduits par les idées nationalistes de son parti d’extrême droite, la Ligue. Face à la concurrence des géants commerciaux et à la mondialisation, certains patrons estiment ne pas être suffisamment protégés par les normes européennes. En quête d’un nouveau souffle, ils misent sur la Ligue et ses mesures en faveur des entreprises italiennes, comme l’abaissement des impôts à 15% pour certaines d’entre elles.

Ex-militant d’extrême gauche passé à la tête d’un parti d’extrême droite, la Ligue, Matteo Salvini a débarqué comme une tempête dans la vie politique italienne. Malgré des frasques à répétition et des déclarations provocantes, il bénéficie aujourd’hui d’une grande popularité dans le pays. Rejet des migrants, souverainisme anti-européen, nationalisme… Matteo Salvini parvient à imposer ses idées populistes, mais quelles sont les conséquences concrètes dans le quotidien des Italiens ?

La logique économique de l’Union européenne et celle de l’Italie sont-elles conciliables ? Le programme de la coalition est-il une alternative politique et économique réalisable ? Quel impact a la politique de Salvini en Italie ?

Invités :

François Clemenceau – Rédacteur en chef au Journal du dimanche
Mathieu Plane – Économiste à l’OFCE, l’Observatoire français des conjonctures économiques
Paolo Levi – Correspondant de La Stampa et de l’agence italienne ANSA
Clotilde Champeyrache – Économiste, spécialiste de l’Italie auteure de « La ligue du nord, un séparatisme à l’Italienne ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.