Lino Cringoli

L’agenda est un objet/lieu où se conserve la mémoire du quotidien : un rendez-vous de travail ou de dentiste, une invitation à dîner, des adresses, numéros de téléphone…
Des choses en somme qui lient à la réalité, au monde.

Utiliser cet espace/lieu du quotidien pour dessiner inscrit dans la réalité mais en même temps hors de celle-ci et signifie sortir du monde ; s’immerger dans une dimension parallèle qui n’exclue pas la réalité que l’on pense être seule tangible.

Italiano

Artiste raffiné, CRINGOLI grave l’espace et le temps d’un simple trait de stylo pour obtenir des petits «îlots d’amnésie ». Comme sur un négatif photographique, l’artiste laisse affleurer à la surface d’autres mémoires, grâce à des lignes équilibristes qui se font selon les cas architecture, forêt, cirque. Emprisonnés par un support, l’agenda qui ne perd pas l’occasion de rappeler à l’ordre le jour, le mois, l’année, même le saint patron, les traits de CRINGOLI s’imposent comme une empreinte sur le terrain battu d’ « une » mémoire afin d’en inventer aussitôt une nouvelle.
Pour nous rappeler que le souvenir a été un jour réalité.

Barbara Musetti

Pour en savoir plus : http://cringoli.free.fr/

* Pour une vision optimale du diaporama afficher plein écran (touche F11)


L’agenda é un oggetto/luogo in cui si conserva la memoria del quotidiano :
appuntamenti di lavoro, un invito a cena, un indirizzo, un numero di telefono,
… una seduta dal dentista. etc. etc.
tutte cose che ti legano alla realtà, al mondo.

Utilizzare questo spazio/ luogo del quotidiano per disegnare (immersi nella realtà
e nello stesso tempo fuori di essa) é uscire dal mondo.
Immergersi in una dimensione parallela che non esclude la realtà
che crediamo l’unica tangibile.

Français

Artista raffinato, CRINGOLI incide lo spazio e il tempo con un semplice tratto di penna per ricavare piccole “isole di amnesie”. Come su un negativo fotografico, l’artista lascia affiorare alla superficie altre memorie, attraverso linee equilibriste che si fanno di volta in volta architettura, foresta, circo. Imprigionati da un supporto, l’agenda, che non perde occasione per richiamare all’ordine – il giorno, il mese, l’anno, perfino il santo patrono – i tratti di CRINGOLI si impongono come un’impronta sul terreno battuto di “una” memoria per inventarne ben presto una nuova. Per ricordarci che il ricordo è stato un giorno realtà.

Barbara Musetti

per saperne di più: http://cringoli.free.fr/

* Per una visione ottimale del diaporama visualizza a schermo intero (tasto F11)