Le monde est grand, Giacomo ! De et par Gilbert Ponté

La fin d’une trilogie… Après “Giacomo, l’enfant de la cité” ou la brassée
d’enfance de Giacomo, fils d’ouvriers italiens arrivés en France au début des années 60, et “Giacomo, sur les planches”, souvenirs d’adolescence et découverte du théâtre avec Molière et ses «Fourberies de Scapin», voici venir le dernier épisode de la trilogie : “Le monde est grand, Giacomo !” ou quelques instantanés du passage à l’âge adulte, dans le désordre… La mémoire est si fantasque au fond, qu’on ne peut qu’en rire !

Luigi (Gilbert Ponté) et la mort

Giacomo a 18 ans, et c’est décidé, il sera comédien ! Le voici donc à Paris en pleine effervescence post mai 1981 : la Gauche est revenue aux affaires, et le monde va changer, c’est sûr !… A la manière d’un grand pêle-mêle de souvenirs tendres ou hilarants, Giacomo part en colonie de vacances, travaille au Moulin Rouge, entre dans une “grande école de théâtre”, ramasse des noisettes pour sa mère Maria, ou tombe amoureux d’Hortense ; et Gilbert Ponté interprète de nouveau avec gourmandise une foule de personnages bigarrés et comiques :

Jojo, un accessoiriste fripon ; Madame Gandouga, volubile “mamma” africaine ; Monsieur Albert, qui passe son temps à faire pisser son chien ; Roselitta, femme de ménage autoritaire ; Eric, l’ami qui a commencé le théâtre chez les jésuites ; sans oublier “Madame la Mort” elle-même…

Car, entre deux éclats de rire, Gilbert Ponté ose l’émotion, et cela lui va bien…

(extrait du dossier de presse)

Luigi (Gilbert Ponté) à vélo

La critique de Télérama : Interprétant à lui seul tous les personnages de cette chronique tragi-comique, Gilbert Ponté nous entraîne du rire à l’émotion. Subtilement, sans démagogie, il incite aussi à la réflexion: pour les immigrés, plus de cinquante ans après, les choses ont-elles changé ? (M. Bourcet)

Renseignements pratiques :

Kiron Espace

10 rue de la Vacquerie, 75011 Paris, M° Voltaire ou Philippe Auguste

du 4 au 23 janvier 2011 à 20h30

« LE MONDE EST GRAND, GIACOMO! »

TROISIÈME ÉPISODE DE “GIACOMO, LA TRILOGIE“

Par le Théâtre Alicante, le Théâtre de la Birba & Kiron Espace

Mise en scène : Stéphane AUCANTE

Marionnette : Neville Tranter

Partenariat avec Altritaliani. NE LAISSEZ PAS PASSER L’AUBAINE !

AFFbd-2.jpg
Opération moitié prix pour tous les spectateurs qui viendraient de la part de Altritaliani.net (soit 10 € au lieu de 20€) avec le nom de code « Altritaliani ».

Et mieux encore, tarif spécial de 4,50 euros la première semaine du 4 au 11 janvier !

Réservations auprès de Stéphane Aucante :

theatre.alicante@mac.com ou 06 09 01 57 24