Chantiers d’Europe Italie 2010 au Théâtre de la Ville de Paris

Face à face, paroles d’Italie pour les scènes de France, programme de promotion du théâtre italien en France, né en 2009 à l’initiative de l’Institut culturel italien de Paris et de l’ETI – Ente Teatrale Italiano, est une invitation à découvrir, sur les scènes françaises, les nouvelles dramaturgies contemporaines italiennes, traduites en français et représentées par des théâtres français.

Pour cette première édition, le Théâtre de la Ville s’associe avec Face à face, l’ETI et l’Institut culturel italien pour donner le jour à un événement autour de l’Italie et de son théâtre dans le cadre de Chantiers d’Europe Italie 2010.

«Là où, sur une scène de théâtre, résonnent d’autres langues, l’expérience humaine n’en est que plus riche, plus politique, et disons-le avec force, plus poétique…. L’Europe des cultures existe, il s’agit de la faire voir et entendre, la développer, y participer». (Emmanuel Demarcy-Mota)

Paris170n.jpg

LE FESTIVAL CHANTIERS D’EUROPE-ITALIE

du 21 juin au 3 juillet 2010 au Théâtre de la Ville et au Théâtre des Abbesses

Ce temps fort autour de l’Italie s’articulera autour de la venue d’une institution emblématique, le Piccolo Teatro de Milan, de celle de quatre compagnies de la scène contemporaine italienne, ainsi que de lectures de sept auteurs qui portent une parole engagée sur l’Italie d’aujourd’hui. En clôture, Giovanna Marini fera résonner les chants de révolte et d’espoir qui pendant un siècle ont embrasé son pays.

LE PICCOLO TEATRO DE MILAN

Tarif pour chacun de ces spectacles :

26€ 1re catégorie, 18€ 2e catégorie

15€ abonnés, cartes places à deux, groupes, jeune de moins de 30 ans
Belezza_thumb.jpg

Soirée d’ouverture du festival : lundi 21 juin à 20h30 au Théâtre de la Ville

La Bellezza e l’inferno, spectacle-monologue de Roberto Saviano

en italien, traduction simultanée Patrick Bebi

Après bientôt quatre ans sous escorte, Saviano devient « acteur » et témoin de sa vie blindée. Le spectacle, mis en scène par Serena Sinigaglia, a été joué à guichets fermés uniquement au Piccolo Teatro de Milan – Théâtre de l’Europe, qui en est le producteur. Cette escale parisienne prend toute son ampleur après le succès rencontré au-delà des Alpes par le livre de Saviano, « Gomorra » (Editions Gallimard 2007) et par le film homonyme, primé à Cannes en 2008.

en savoir plus

Mercredi 23 et jeudi 24 juin à 20h30 au Théâtre de la Ville

Giusto la fine del mondo de Jean-Luc Lagarce, mise en scène Luca Ronconi

en italien, sous-titré en français

Après des années d’absence, Louis retourne dans sa province natale, retrouve la maison familiale. Le garçon a quelque chose à annoncer: sa mort prochaine. En définitive, face à sa mère, à ce noyau humain soudé par les malentendus, il repart sans rien dire. Les raisons réelles de ce silence sont multiples, jamais énoncées, jamais élucidées, et c’est sans nul doute ce qui a retenu Luca Ronconi.

en savoir plus

4 COMPAGNIES DE LA SCENE CONTEMPORAINE ITALIENNE

Tarif pour chacun de ces spectacles :

15€ et12€ abonnés, cartes places à deux, groupes, jeune de moins de 30 ans

Placement libre
LeCinqueRose_thumb.jpg

Jeudi 24 juin à 20h30 au Théâtre des Abbesses

• Mise en scène Arturo Cirillo : Le Cinque Rose di Jennifer de Annibale Ruccello

en italien, sous-titré en français

Ce serait un ghetto pour travestis dans un quartier imaginaire de Naples. Jennifer y passe ses journées cloîtrée chez elle, attendant l’improbable retour de Franco, cet amant d’un soir. Dans son voyage au bout de la nuit, deux personnages l’accompagnent : un assassin qui, sans raison apparente, sème ses cadavres dans le quartier et Anna, autre travesti qui apporte sa propre façon de vivre le drame de la solitude. Écrite, mise en scène, interprétée par Annibale Ruccello dans les années 1980, la pièce est aujourd’hui une oeuvre culte en Italie. La voici revisitée par Arturo Cirillo, enfant prodige du théâtre napolitain.

en savoir plus

LaPecoraNera_thumb.jpg

Mardi 29 juin à 20h30 au Théâtre de la Ville

De et avec Ascanio Celestini : La Pecora nera

en italien, sous-titré en français

La brebis galeuse – pecora nera – c’est Nicola, qui vit depuis trente-cinq ans dans un asile psychiatrique, n’en sort qu’une fois par semaine pour aller au supermarché, mais qui est né dans les fabuleuses années soixante.
Ascanio Celestini mène en Italie un travail d’enquête sur les relations entre individus et institutions de haute nécessité. En 2003, Il se rend à Perugia, lieu d’une réforme psychiatrique révolutionnaire et expérimentale des années 70, y aborde ses premières rencontres avec les témoins de la vie en asile.

en savoir plus

Lev_thumb.jpg

Mercredi 30 juin à 20h30 au Théâtre de la Ville

Compagnie Muta Imago : Lev

en italien, sous-titré en français

Au départ, il y a le journal écrit de 1943 à 1958 par Lev Zasetsky, patient du neuropsychiatre russe Alexander Lurja. L’histoire vraie d’un soldat russe, qui à la suite d’une blessure à la tête ne se souvient plus de rien, passe sa vie à se battre pour se reconstruire une identité. Trente ans à essayer de reconstruire son passé pour enfin vivre au présent.

en savoir plus

FurieDiSanghe_thumb.jpg

Jeudi 1er juillet à 20h30 au Théâtre de la Ville

Compagnie Fibre Parallele : Furie de sanghe

en italien, sous-titré en français

Une petite famille de trois personnes est réunie dans une sorte de maison-igloo où trône, en guise d’animal domestique, une énorme anguille paressant dans son aquarium. L’arrivée d’une belle fille, aussi attendue par les uns que rejetée par les autres, va entraîner ce
petit noyau familial dans une spirale de désordre, de méchanceté et de violence quotidienne.

Furie de sanghe signifie « hémorragie cérébrale » dans le dialecte archaïque de Bari, chef-lieu de la région des Pouilles. Furie de sanghe est une pensée, un ver, ou plutôt une grosse anguille qui grossit dans la tête, devient puissante, s’agite, cherche une voie pour sortir.

en savoir plus

7 AUTEURS ITALIENS D’AUJOURD’HUI LECTURES EN FRANÇAIS

Tarif pour chacun de ces spectacles : 8€

Placement libre

Lundi 21 juin à 18h30 au Théâtre des Abbesses

Fausto Paravidino : Trinciapollo

lecture dirigée par Éric Lacascade, avec les comédiens de sa compagnie

Marco Parodi, un homme bien éduqué, mène une existence tranquille jusqu’au jour où un individu se présente chez lui et s’y installe. Quelques minutes plus tard, un deuxième inconnu pénètre chez lui, et avant même de pouvoir se demander s’il est en train de vivre un cauchemar digne de Kafka, ou s’il est plutôt victime d’un complot, Marco retrouve le second inconnu tué par balles sur le plancher.

en savoir plus

Mardi 22 juin à 18h30 au Théâtre de la Ville, espace sous-sol

Marco Calvani : Le Mani Forti

lecture dirigée et réalisée par Myron Meerson, avec Robinson Stévenin et Marina Golovine

Le soir du 21 février 2001, Erika et Omar, deux lycéens de 16 ans, tuent la mère et le petit frère de la jeune fille en leur portant chacun 50 coups de couteau. Sans aucune raison apparente, ni aucun mobile. Cinq ans exactement après les événements, Erika et Omar revivent sur scène les heures précédant le soir de ce drame qui a fait d’eux des personnages publics.

en savoir plus
ItaliaBrasile_thumb.jpg

Lundi 28 juin à 18h30 au Théâtre de la Ville

Davide Enia :Italia Brasile 3-2

lecture dirigée et réalisée par Alexandre Plank, avec Jacques Bonnaffé

Récit minute par minute du match de football du 5 juillet 1982, qui a fait de l’Italie la championne du monde: CHAMPIONNE DU MONDE !! Le vrai protagoniste, c’est le groupe de parents et d’amis suspendus au nouveau poste de télévision couleur acheté pour l’occasion, vivant 90 minutes de suspens entre rites, superstitions, exaltations, dépressions, imprécations et dévotion.

en savoir plus

NatiInCasa_thumb.jpg

Mardi 29 juin à 18h30 au Théâtre de la Ville, espace sous-sol

Giuliana Musso et Massimo Somaglino : Nati in casa

lecture dirigée et réalisée par Jacques Taroni, avec Dominique Reymond

Au début de l’histoire, une femme avec un ventre énorme et sans équivoque décrit avec humour un accouchement typique à l’hôpital et ses pratiques rocambolesques. Puis elle parle d’une époque où les accouchements avaient lieu à la maison, de l’épopée des sages-femmes – les premières femmes à conquérir une profession et une autonomie.

en savoir plus

Babele_thumb.jpg

Mercredi 30 juin à 18h30 au Théâtre de la Ville, espace sous-sol

Letizia Russo : Babele

lecture dirigée par Gérard Watkins avec Gérard Watkins et Géraldine Martineau

An 2XXX. Dans un pays quelconque. Phalène est un homme d’environ 35 ans, P’titebouche une danseuse de dix ans de moins. Ensemble, ils ont participé à un « coup » qui a foiré. P’titebouche a perdu un bras. Elle doit aller vivre dans le quadrant 22/G, celui des monstres et des fous. Phalène habite un autre quadrant réservé aux gens normaux.

en savoir plus

Jeudi 1er juillet à 18h30 au Théâtre de la Ville, espace sous-sol

Francesco Silvestri : La Guerra di Marin

lecture par l’ensemble artistique du Théâtre de la Ville

texte jeune public (à partir de 8 ans)

Dans un monde en guerre depuis plus de dix ans, Martin Sansespoir, observateur sage et désenchanté du monde, mène sa bataille personnelle contre la bêtise des militaires. Un texte écrit pour le jeune public qui, s’il peut rappeler l’atmosphère des comédies musicales brechtiennes, tente de manière ludique de faire réfléchir les spectateurs, petits et grands, sur la folie de la guerre.

en savoir plus

Vendredi 2 juillet à 19h au Théâtre des Abbesses

Marco Ballani : Corpo di stato

lecture dirigée par David Lescot avec David Lescot et Marco Baliani

9 mai 1978, Via Caetani, Rome. Dans une Renault 4 rouge on retrouve le corps sans vie d’Aldo Moro, président du parti de la Démocratie chrétienne. S’achèvent ainsi les cinquante-cinq jours les plus mystérieux de l’histoire de la République italienne.

en savoir plus

CONCERT INEDIT

Tarif

26€ 1re catégorie, 18€ 2e catégorie

15€ abonnés, cartes places à deux, groupes, jeune de moins de 30 ans

Soirée de clôture du festival : samedi 3 juillet à 20h30 au Théâtre de la Ville

Giovana Marini : Chants glorieux d’une patrie qui tremble

avec Giovanna Marini et le Quartetto Urbano (Germana Mastropasqua, Flaviana Rossi, Michele Manca, Xavier Rebut)

Légende vivante de la chanson engagée, Giovanna Marini n’abandonne jamais le combat. Pour le Théâtre de la Ville, elle invente une soirée inédite de chants révolutionnaires.

en savoir plus

Vous pouvez télécharger le programme complet du festival en cliquant ici.

Nous vous souhaitons une belle découverte des Chantiers d’Europe-Italie !

Comment réserver

Théâtre de le Ville/Théâtre des Abbesses

Théâtre de la Ville : 2 place du Châtelet Paris 4

Théâtre des Abbesses : 31 rue des Abbesses – Paris 18

Réservation : 01 42 74 22 77

Par Internet www.theatredelaville-paris.com