Altritaliani
Théâtre du Rond-Point - Du 3 au 19 février 2012

Trilogia degli Occhiali (La trilogie des lunettes), d’Emma Dante

En italien et palermitain surtitré - tarif préférentiel Altritaliani
mercoledì 25 gennaio 2012 di Evolena

“La Trilogie des lunettes” marque le retour en force d’Emma Dante et de sa poésie flamboyante. Elle est composée de trois spectacles autonomes mais indissolublement liés par des thèmes communs (pauvreté, vieillesse et maladie), et par un objet qui sert de fil conducteur, des lunettes, portées par tous les personnages : un ex marin sans son bateau tant aimé, un jeune homme atteint de catatonie, deux vieillards vivant à rebours l’histoire de leur amour.

Avec Acquasanta , Emma Dante ancre d’abord sur une scène dépouillée, à la barre d’un bateau imaginaire, un homme qui évoque les souvenirs de sa vie de mousse. Puis vient le terrible moment de l’abandon, quand le bateau a levé l’ancre sans lui, le laissant seul, pauvre, sans attache et sans lieu, privé des siens et de sa terre : la mer, son unique grand amour.

JPEG - 37 Kb
Acquasanta, photo de Giuseppe di Stefano

Il Castello della Zisa est le pays imaginaire d’un enfant à jamais attardé, Nicola, privé de l’usage de la vue et de ses jambes, atteint de catatonie. Autour de sa chaise, deux infirmières jouent, prient, le lavent, saintes femmes qui lui feront connaître l’extase, peut-être.

JPEG - 34.5 Kb
Castello di Zisa, photo de Carmine Maringola

Puis, dans Ballarini , Emma Dante fait danser deux vieux amants sur les musiques qui ont rythmé l’histoire de leur amour : première rencontre, premier baiser, premier enfant. Un amour vécu à rebours dans un instant de grâce poétique et de mélancolie. Qu’importe demain ? Ils sont ensemble.

.

JPEG - 36.7 Kb
Ballarini, photo de Carmine Maringola

.

JPEG - 45.4 Kb
Ballarini, photo de Carmine Maringola

.

JPEG - 27.6 Kb
Ballarini, photo de Carmine Maringola

Tous les personnages portent des lunettes. Peut-être que seuls les myopes peuvent comprendre totalement ce que représente ce fil conducteur de la “Trilogie des lunettes”. L’incapacité de voir le présent avec netteté, le fait de ressentir le futur comme une tache opaque, de couleurs sans contours précis, font peur. Ne pas bien voir, c’est un peu comme ne pas être vus des autres, comme ne pas entendre et être coupés du monde.

Chez Emma Dante, la cruauté du réel est toujours dévisagée sans fard et la mise en scène vise à l’essentiel : nous faire entendre ce que disent de notre monde les voix de la marge, celles des «aliénés». Mais avec son immense force poétique, son talent aigu pour produire des images qui vont au cœur, Emma Dante sait faire de ce cri terrible une expérience fabuleuse.

Coproduction Compagnia Sud Costa Occidentale, Teatro Stabile di Napoli, CRT Centro di Ricerca per il Teatro, Théâtre du Rond Point – Paris
Création Teatro Stabile, Naples, janvier 2011

Conception, mise en scène et costumes d’Emma Dante, création lumières Cristina Fresia. Avec dans “Acquasanta” Carmine Maringola, dans “Il Castello della Zisa” Claudia Benassi, Stéphanie Taillandier, Onofrio Zummo, dans “Ballarini” Sabino Civilleri, Manuela Lo Sicco.

 Emma Dante

Partie de Sicile pour conquérir les scènes internationales, Emma Dante, née en 1967, est considérée comme la plus importante figure du théâtre d’avant-garde en Italie. En 1999, l’artiste fonde à Palerme sa propre compagnie, baptisée Sud Costa Occidentale. Dès lors, la comédienne se met à l’écriture et à la mise en scène. Mondes peuplés de créatures sublimes et abominables, cauchemars tendres ou musées de la torture, les spectacles-manifestes d’Emma Dante choquent, cognent, cassent les idées reçues. Elle y explore les thèmes de l’orgueil, de la morale, de la religiosité et des règles sociales ancrées en Sicile. Tiraillés entre le sacré et le profane, ses textes sont un hommage en même temps qu’une sympathique déclaration de guerre au conservatisme de son pays. Très appréciée dans l’Hexagone, Emma Dante propose un théâtre physique et poignant, fait d’images et d’émotions. Récompensée par les plus grands Prix internationaux lors des festivals de théâtre européens, l’actrice, metteur en scène et auteur dirigeait récemment Carmen de Bizet à la Scala de Milan. “Acquasanta”, I“l Castello della Zisa” et “Ballarini”: trois chapitres, trois œuvres, marquent le retour d’Emma Dante, fidèle au Rond-Point (“mPalermu”, “Le Pulle”, “Vita mia”…).

Le site officiel d’Emma Dante

Evolena

Info pratiques : Trilogia degli Occhiali (La trilogie des lunettes), d’Emma Dante

Spectacle du mardi au samedi à 19h30 et le dimanche à 15h30.

Théâtre du Rond-Point
2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris + d’info

 Tarif réduit

Tarif réduit pour les lecteurs d’ Altritaliani

24€ au lieu de 29€,
12€ pour les moins de 30 ans et demandeurs d’emploi,
valable pour 2 personnes dans la limite des places disponibles
en donnant le code "Altritaliani",
réservation indispensable au 01.44.95.98.21

 Emma Dante sur Youtube


Approfondissement pour nos lecteurs italophones
Pour en savoir plus, Altritaliani vous propose de visionner une émission de «Retroscena» entièrement dédiée à Emma Dante, qui se raconte et parle de son travail artistique. Les caméras ont filmé une répétition de son dernier spectacle, “Trilogia degli occhiali”.

Partie 1/5


Home | Contatti | Mappa del sito | | Statistiche del sito | Visitatori : 1260 / 4290865

Monitorare l’attività del sito it  Monitorare l’attività del sito culture et CULTURE  Monitorare l’attività del sito Teatro - Danza   ?

Sito realizzato con SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

-->