Altritaliani
Gala à l’Espace Kiron, Paris 10e, le 2 avril 2011, dès 16h

Pour que la revue franco-italienne Focus In vive, apportez-lui votre soutien!

domenica 27 marzo 2011 di La Redazione

Focus In traverse une crise financière grave qui met en danger sa survie. Il y a un risque très concret que cette aventure enthousiasmante, d’information libre et indépendante, ne puisse pas continuer.

Une crise qui n’est pas due aux réductions des subventions à la presse (pour le moment nous n’en y avons pas encore droit), ni au manque de soutien de nos lecteurs, qui se sont abonnés, renouvellent et qui nous défendent avec acharnement. Peut-être que la crise, qui a réduit les fonds des entreprises consacrés à la publicité, a pesé sur nos bilans. Mais la réalité est tout autre chose.

Depuis sa naissance, en janvier 2009, Focus In n’a pas été dans les grâces de certains personnes “puissants” que même aujourd’hui nous ne pouvons pas nommer, de peur d’autres plaintes et d’autres procès. Les frais de justice nous ont déjà mis presque à genoux. Sans rentrer dans le détail du pourquoi et du comment, c’est une méthode très connue à ceux qui gouvernent l’Italie aujourd’hui, où la liberté de la presse n’est pas exactement une évidence. Demander des dédommagements à Focus In, même si ridicules, c’est comme demander 1.000.000 d’euros à Antonio Tabucchi pour avoir écrit la vérité. C’est comme faire taire qui n’est pas d’accord à coups de plaintes comme cela a déjà été le cas pour des quotidiens comme La Repubblica, Il Manifesto, L’Unità. Les “puissants” le savent bien.

Quoi ? Le petit grain de sable qu’est Focus In pense être comme les grands journaux que nous avons cités ? Pas du tout. Mais justement parce que nous avons toujours cru dans les micro-réalités, minoritaires, quotidiennes, locales, invisibles et que nous restons convaincus que tout le monde a droit à informer et à être informé, nos lecteurs nous demandent de “résister”, de tenir bon. Qui parlerait des italiens en France ? Qui rendrait compte de tout le travail (souvent ingrat) des associations qui œuvrent pour la promotion de la langue et de la culture italiennes ? Ou bien du riche tissu culturel fait de grands artistes inconnus en Italie ? Nous pourrions continuer … mais ceux qui nous lisent connaissent l’esprit du journal, le petit grain de sable qui cherche à bloquer les engrenages.

Ceux qui nous connaissent savent aussi que nous ne voulons pas céder aux pressions des “puissants” pour un principe inaliénable de justice. Nous résisterons et on y arrivera.

Si vous pensez que même à l’étranger une information libre et indépendante est nécessaire, nous vous demandons de nous donner les moyens pour continuer à lutter et de participer à la campagne d’abonnement et de souscriptions pour sauver Focus In.

Patrizia Molteni, rédactrice en chef de Focus In

Cet article est extrait de Focus In n°10 (mars 2011)

SOUTENEZ FOCUS IN - CAMPAGNE DE SOUSCRIPTION

PARTICIPEZ au GALA de soutien à Focus In du 2 avril, Espace Kiron, 10 rue de la Vaquerie, Paris 10e


Home | Contatti | Mappa del sito | | Statistiche del sito | Visitatori : 979 / 3870283

Monitorare l’attività del sito it  Monitorare l’attività del sito DICONO DI NOI   ?

Sito realizzato con SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

-->