Altritaliani
CINÉMA

Les Equilibristes, un film de Ivano De Matteo - Bande annonce

Sortie nationale le 27 février 2013 -
sabato 23 febbraio 2013 di Altritaliani

A l’affiche des cinémas français à compter du 27 février 2013, "Les Equilibristes", le nouveau film d’Ivano de Matteo (auteur de “La Bella gente” - Grand Prix du Festival du Cinéma Italien d’Annecy 2009)). Il est distribué en France par Bellissima Films.

Comment participer au jeu-concours et gagner des invitations ?

Les 20 premiers lecteurs d’Altritaliani.net qui enverront un mail à programmation@bellissima-films.com avec pour objet "2 places pour les Equilibristes - code Altritaliani" et leurs coordonnées postales recevront leurs places par courrier.
LE JEU CONCOURS EST TERMINE’: TOUTES LES INVITATIONS ONT ETE ATTRIBUEES.

Synopsis: Giulio, quarante ans, a une vie bien installée entre son travail, ses deux enfants et Elena, sa femme qu’il aime… mais qu’il a trompée un soir. Quand son épouse le quitte, Giulio voit sa vie basculer et découvre à quel point la frontière peut être ténue entre l’aisance et la pauvreté…

Réalisé par Ivano De Matteo

Scénario de Valentina Ferlan et Ivano De Matteo

avec Valerio Mastandrea, Barbora Bobulova, Rosabell Laurenti Sellers, Grazia Schiavo, Antonio Gerardi

Durée : 01h53

Voir la bande-annonce :

.

.

NOTE D’INTENTION de l’AUTEUR

J’ai voulu tourner ce film car c’est l’histoire de beaucoup, de trop de gens. L’histoire d’hommes qui désirent mener leur vie avec dignité et simplicité. Ils ont une maison, une famille,un travail ; autrefois, on aurait dit qu’ils étaient des privilégiés. L’ordre règne et tout va « comme sur des roulettes ». Des hommes heureux avec une existence tranquille et un avenir qui ne leur réserve que des certitudes : des enfants diplômés, la retraite, peut-être même quelques petits voyages et voir passer le temps en attendant un futur sans enthousiasmes excessifs mais aussi sans trop d’obstacles. Mais ils ne savent pas qu’ils marchent sur un fil. Et qu’il suffit d’un coup de vent pour les faire tomber.

C’est exactement ce qui arrive au personnage principal : un fort coup de vent et une chute irrémédiable. En un éclair, un bon père, un mari aimé, un collègue estimé, un ami joyeux, un homme heureux, est anéanti, ne sert plus à personne, est incapable de continuer à jouer son rôle, ne trouve plus aucun sens à sa vie. Il n’a plus de raisons d’exister aux yeux de sa famille et de la société. Et ce qui est pire, également à ses propres yeux.

Le pire, c’est que ces hommes n’ont personne sur qui s’appuyer. D’un coup, le vide se forme autour d’eux. Notre société n’a pas d’argent à dépenser pour eux, pour ceux qui se retrouvent à la traîne, qui n’arrivent pas à rester dans la course. Les associations ont perdu tous leurs pouvoirs et les associations religieuses ou bénévoles sont à bout de souffle. Ceux qui ne sont pas encore tombés préfèrent faire semblant de ne pas les voir, comme s’ils étaient des ombres à effacer.
Alors ils se démènent, ils souffrent et ils luttent bec et ongles pour tenter de reprendre ce à quoi tout homme a droit : une existence digne.

C’est pour ces gens-là que nous avons écrit ce scénario. Pour tous ceux qui sont tombés et que nous avons le devoir d’aider à se relever. Détourner les yeux ne résoudra rien désormais mais ne servira qu’à en découvrir un autre et encore un autre qui a perdu son travail, ou qui n’en a jamais eu, qui est menacé d’expulsion, ou divorcé, qui a eu un troisième enfant, ou qui est tombé malade.
Nous sommes tous des équilibristes. Il suffit d’un coup de vent… et c’est le vide.


Home | Contatti | Mappa del sito | | Statistiche del sito | Visitatori : 314 / 3859174

Monitorare l’attività del sito it  Monitorare l’attività del sito culture et CULTURE  Monitorare l’attività del sito Cinema   ?

Sito realizzato con SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

-->