Altritaliani
IIC de Paris, du 18 avril au 13 juin, les mercredis à 19h30

DestiNation Italie: Cinéma de migrations - Migrations de cinéma

La rétrospective et son programme
giovedì 3 maggio 2012 di Cassandra


Altritaliani contribue avec grand plaisir à faire connaître cette intéressante rétrospective à thème de l’Institut culturel italien de Paris.
Quo vadis, stranger?
Où va le cinéma (italien) ? Cette question a été, et continue à être, au cœur de la réflexion de l’Institut culturel italien.
Douze films de fiction réalisés entre 1996 et 2011 par différents cinéastes italiens seront projetés - souvent en présence du réalisateur - et retraceront l’origine d’un phénomène en premier lieu social et par la suite cinématographique. Les questions liées à la migration traversent de plus en plus de films. Naguère, l’étranger migrant suscitait une certaine curiosité. Aujourd’hui, la perspective change. Petit à petit, le cinéma intègre le migrant dans la vie ordinaire, quotidienne, de l’Italie contemporaine. Une question se fait parcours : comment le migrant a-t-il franchi les frontières du cinéma?

Les films en projection :


jeudi 26 avril à 19h30(exceptionnellement un jeudi!)
Cover Boy – L’ultima rivoluzione de Carmine Amoroso
en présence de Carmine Amoroso et de Eugenio Renzi

Cover Boy, qui a remporté de nombreux prix dans les festivals du monde entier, raconte l’amitié entre Loan et Michele, l’un roumain, l’autre italien : deux mondes qui se rencontrent par hasard. Le récit de deux expériences de vie, celle d’un fils de la révolution post communiste qui fuit son pays à la recherche d’un futur meilleur et celle d’un travailleur précaire confronté à la crise du monde occidental…


mercredi 2 mai à 19h30
Saimir de Francesco Munzi (Italie, 2004, 88’, vostf)
en présence de Francesco Munzi et de Eugenio Renzi

Un père et son fils de quinze ans, deux immigrés de l’Europe de l’Est, sont unis par un lien très fort. Le père fait du trafic de clandestins en provenance d’Albanie, en les employant ensuite dans des affaires louches. Le jeune désapprouve le business de son père et entreprend un parcours personnel dans l’espoir de se racheter…

Le film, présenté dans la section Orizzonti de la Mostra de Venise, reçoit la mention spéciale du Prix Luigi De Laurentiis Opera Prima.


mercredi 9 mai à 19h30
Tornando a casa de Vincenzo Marra (Italie 2001 – 88’ vostf)
en présence de Vincenzo Marra et Eugenio Renzi

En mer de Sicile, la vie est âpre pour un groupe de pêcheurs napolitains qui traverse clandestinement les frontières de navigation entre la Sicile et l’Afrique du nord dans l’espoir de faire de meilleures prises. Salvatore, leur capitaine, veut pousser leur embarcation dans les eaux territoriales africaines au péril de leur vie.

mercredi 16 mai à 19h30
Occidente (Occident) de Corso Salani (Italie, 2000, 91’, vostf)
en présence de Margherita Salani, Monica Rametta, Raffaello Scolamacchia

Malvina est une jeune fille roumaine émigrée à Aviano. Alberto est un professeur de l’institut hôtelier également “étranger”, comme le sont un peu tous à Aviano. La rencontre avec Malvina changera profondément sa vie. La dimension apatride du cinéma italien est parfaitement représentée par l’œuvre de Corso Salani : un cinéma compact et cohérent qui raconte l’habitat de l’homme sans nationalité avec une immense poésie et une grande puissance narrative.

mercredi 23 mai à 19h30
Riparo, Anis tra di noi (L’abri) de Marco Simon Puccioni (Italie/France 2007 – 100’ vostf)
en présence de Marco Simon Puccioni

De retour de vacances à l’étranger, Anna et Mara, en couple depuis quelques années, se rendent compte qu’un jeune clandestin s’est caché dans la remorque de leur voiture et en a profité pour franchir la frontière. Après avoir hésité elles décident de le prendre avec elles. Après le débat, projection de Intolerance. Sguardi del cinema sull’intolleranza (Italie 1996 - 9’02 – vo italien) Court-métrage qui fait partie d’une série de 50 court-métrages réalisés par autant de réalisateurs.


mercredi 30 mai à 19h30 et à 21h
19h30 Vesna va veloce de Carlo Mazzacurati (Italie/France, 1996, 92’, vostf)
en présence de Carlo Mazzacurati [s.r.] et de Eugenio Renzi

Vesna arrive en car à Trieste depuis son village en République Tchèque et décide de ne pas repartir. Pour subvenir à ses besoins, elle se prostitue jusqu’au jour où, à Rimini, elle rencontre un chef de chantier qui, après avoir été son client, l’aborde comme ami et amant.

21h La giusta distanza (La bonne distance) de Carlo Mazzacurati (Italie, 2007, 106’, vostf)

Hassan, garagiste tunisien, et Mara, une jeune institutrice, se rencontrent dans un village reculé d’Italie du Nord. Un microcosme en marge de la réalité. Un lieu anonyme, mystérieux, déchirant. L’intrigue est proche du polar : il y a un mort, deux même, quelqu’un qui mène l’enquête, un coup de théâtre…

mercredi 6 juin
19h30 Billo, Le Grand Dakhaar [Italie/Sénégal 2006] de Laura Muscardin
en présence de Laura Muscardin et de Eugenio Renzi

Thierno Thiam est un jeune Sénégalais qui, diplômé en couture, décide de tenter l’aventure en Italie dans le monde de la mode pour ensuite pouvoir revenir chez lui,plus riche, et épouser ainsi Fatou, la fille du médecin du village. En Italie, malgré l’aide de certains compatriotes et Italiens, il rencontrera surtout beaucoup de difficultés et d’hostilité.


21h45 Ospiti [Italie 1998] de Matteo Garrone
en présence de Eugenio Renzi

Deux cousins albanais, Gherti et Ghini, travaillent dans un restaurant de Rome et sont hebergés par Corrado, un jeune photographe qui habite dans le quartier de Parioli. Gherti préfère flâner sans but et rencontre Lino, un vieux sarde qui se promène dans le quartier avec sa femme malade ; Ghini s’investit dans le travail et passe toutes ses journées avec Corrado.


mercredi 13 juin / avant-première
19h30 Io sono Li [Italie/France 2011] de Andrea Segre

Shun Li travaille dans un laboratoire textile dans la banlieue de Rome pour obtenir ses papiers et réussir à faire venir en Italie son fils âgé de huit ans. D’un jour à l’autre elle est transférée à Chioggia, une petite ville-île de la lagune vénitienne, pour travailler comme barmaid dans un bistrot. Bepi, pêcheur d’origine slave, surnommé «Il Poeta», fréquente ce lieu depuis des années.

POUR RÉSERVER

Istituto Italiano di Cultura
73, rue de Grenelle - 75007 Paris
Tél: 33 (0)1 44 39 49 39 - Fax 33 (0)1 42 22 37 88
Courriel :iicparigi@esteri.it
Métro : ligne 12 (Rue du Bac ou Sèvres-Babylone), ligne 10 (Sèvres-Babylone) ligne 13 (Varenne)

EN SAVOIR PLUS


Home | Contatti | Mappa del sito | | Statistiche del sito | Visitatori : 1270 / 4111050

Monitorare l’attività del sito it  Monitorare l’attività del sito culture et CULTURE  Monitorare l’attività del sito Cinema   ?

Sito realizzato con SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

-->